accueil du site
 

Etre et
Retour accueil kinesiologue sassenage
Bien- Etre
kinesiologie appliquéekinésiologie
appliquée
evolutiontechnique
cranio-sacrée
reconflex_TTRECONFLEX
TT
constellation_familiale
constellations
familiales

Reiki-usui
Reiki-usui
















« On peut
aussi bâtir
quelque
chose de
beau avec
les pierres
qui entravent
le chemin »

  Goethe

La gestion du stress post-traumatique (RECONFLEX TT) – TraiTement de Reconnexion flexible

Accidents, violences subies, catastrophes vécues, maladies graves, harcèlements, abus sexuels, viols, séparation, perte brutale
d’un proche ou d’un emploi engendrent souvent chez les victimes des cicatrices émotionnelles et un état de stress post-traumatique.
En découle un bouleversement profond et durable de l'image de soi et du monde.

De nombreux symptômes relèvent de la pratique Reconflex TT, tels que :
• Le sentiment d’impuissance totale, d’absence de protection
• L’intrusion constante d'images et de ressentis violents
  rendant le traumatisme toujours aussi présent
• L’angoisse, la panique, la phobie, la dépression, la dépendance
• L’évitement d'individus, lieux, animaux...

Le travail en séance consiste en :

Les techniques employées font appel à :
• la visualisation,
• l'acu-pression (légère pression des doigts
  sur des points d'acupuncture),
• la rotation oculaire afin de balayer
  les zones cérébrales liées à la vision,
• l'audition,
• la kinesthésie.
• le lâcher-prise,

La reconnexion mentale avec un souvenir traumatique pour le faire remonter en surface dans un cadre sécurisé,
  ce qui le rend modulable.
• Les mots sont souvent difficiles à trouver dans un tel contexte car l'aire de Broca (aire du langage) dans l'hémisphère gauche
  analytique est désactivée, ne sont pas nécessaires.
• Le souvenir ainsi réactivé retrouve son élasticité initiale, devient flexible, transformable du fait de la plasticité neuronale. Dès
  lors, le traitement de l'expérience traumatique jusqu'alors figé peut être mené à terme sur les plans neurologique et psychique.
Le souvenir traumatique bascule alors dans l'univers de la raison
• L’évènement traumatique ne change pas et ne s’oublie pas, mais sa représentation peut être modifiée,
• L'action de l’amygdale (centre de contrôle des émotions) est inhibée par l’hypocampe et le cortex préfontal ce qui permet
 d’éloigner définitivement le sentiment de danger et lorsqu’il y a à nouveau un amorçage qui se présente, si mimine soit-il,
 la situation devient contrôlable.

  Nicole Salmon-Antier - Kinésiologue ® - certifiée par l'Institut Français de Kinésiologie Appliquée (IFKA) - tél :
Le Trouvère - 9 rue François Gerin - 38360 SASSENAGE près de Grenoble en Isère ( Rhône-Alpes ) -
Je vous propose
de découvrir aussi
(liens)